Carlo Goldoni - Le film

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le film d'Alessandro Bettero est un hommage somptueux à la gloire de Venise et du théâtre, dont, au XVIII siècle, la ville lagunaire est sans conteste la capitale européenne, avec ses innombrables salles de spectacle. Durant cette période s'opposent la tradition de la "Commedia dell'Arte" et le souffle nouveau apporté par Carlo Goldoni (1707-1793) avec son "Théâtre de caractère" qui bannit des plateaux les masques, l'improvisation, la mise en scène des mythes classiques avec leurs dieux, leurs héros, leurs personnages fantasmagoriques, pour les remplacer par des intrigues et des personnages inspirés de la vie quotidienne, qui traduisent les préoccupations et les sentiments des gens du commun, des contemporains, et qui s'expriment comme eux.

La réforme – sinon la révolution – prônée par Goldoni déchaîne envies et rancœurs. Et les conflits parfois acharnés qui en découlent atteignent leur paroxysme à l'occasion des fêtes du Carnaval en 1762: ce sera le dernier que vivra Goldoni à Venise, il partira ensuite pour Paris où il passera les 31 dernières années de sa vie.

Le film alterne scènes de fiction, morceaux choisis de quelques mises en scène actuelles d'oeuvres de Goldoni, et interventions d'hommes de théâtre qui sont des spécialistes de l'univers du dramaturge: Luca Ronconi, Pierluigi Pizzi, Maurizio Scaparro, Luca De Fusco, Luis Pasqual, Carmelo Alberti et Ferruccio Soleri (l'Arlequin le plus célèbre du monde).

La caméra nous entraîne dans les rues de Venise, sur ses places, dans ses palais, mais aussi à Paris, Versailles et Fontainebleau. Autant de décors qui rappellent les oeuvres de Canaletto, Longhi, Guardi ou Tiepolo, sur des musiques de Vivaldi, Albinoni, Corelli.

Le film est donc un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles, en même temps qu'il nous apprend mille détails sur Goldoni, son œuvre et son époque.

Ajoutons pour terminer que les comédiens de la Compagnie « I Corragi » de La Réole ont participé activement au tournage du film.

 

Social Network